bavure


bavure

bavure [ bavyr ] n. f.
XIVe; de baver
1Techn. Trace, saillie que les joints d'un moule laissent sur l'objet moulé. 1. barbe, barbille, ébarbure, masselotte. Ébarber les bavures d'une planche gravée.
2Cour. Trace d'encre empâtant une écriture, un dessin, une épreuve d'imprimerie. tache; 1. macule . Loc. fam. SANS BAVURE(S) : parfaitement exécuté; impeccable (ou impeccablement). Un travail net et sans bavure.
3Erreur pratique, abus ayant des conséquences fâcheuses. Bavure policière. Il y a eu quelques bavures dans cette affaire.

bavure nom féminin (de baver) Tache, macule dans une impression, dans une épreuve d'imprimerie, dans une empreinte, etc. Erreur regrettable, faute lourde, commise notamment à l'occasion d'une opération policière ou militaire, ou conséquence fâcheuse d'une action : Une bavure des forces de l'ordre. Languette plate et saillante laissée à la périphérie d'une pièce moulée ou forgée à chaud, ou ayant subi une opération d'usinage. ● bavure (expressions) nom féminin (de baver) Familier. Net et sans bavure(s), sans défaut ou sans ambiguïté. ● bavure (synonymes) nom féminin (de baver) Tache, macule dans une impression, dans une épreuve d'imprimerie, dans...
Synonymes :
- traînée
Languette plate et saillante laissée à la périphérie d'une pièce...
Synonymes :

bavure
n. f.
d1./d Trace des joints du moule sur un objet moulé.
d2./d Trace d'encre ou de couleur débordant d'un trait peu net.
|| Fig. Imperfection d'un travail. Un travail sans bavures, irréprochable.
Par euph. Cette opération de police a comporté des bavures: des actes (notam. de violence), des faits contraires au droit et à l'éthique.

⇒BAVURE, subst. fém.
A.— [P. anal. avec la bave qui coule de la bouche]
1. Liquide débordant de ses contours. Les quais [de la Seine]... noircis par la bavure des égouts (FLAUBERT, L'Éducation sentimentale, t. 1, 1869, p. 83) :
1. Elle [Camille] parlait vite, en grattant d'un ongle aigu aux coins de sa bouche, deux petites bavures de fard rouge.
COLETTE, La Chatte, 1933, p. 4.
P. métaph. :
2. Le fait est qu'il faut manger, mais non pas trop, et qu'il faut partir en guerre pour quelque chose, mais non pas trop; et enfin honorer l'esprit en ses pénibles victoires, car c'est là qu'il est esprit. C'est pourquoi l'équilibre, le difficile équilibre, est ce qui m'intéresse dans un homme; et non point la bavure. Bavure d'amour, bavure de gloire, bavure de raison, c'est tout un.
ALAIN, Propos, 1920, p. 1143.
2. IMPR. ,,Macule dans une impression, dans une épreuve d'imprimerie, dans une empreinte, etc.`` (Nouv. Lar. ill., Lar. lang. fr.). Synon. bavochure. Spéc. ,,À propos de l'impression sur bande magnétique`` (G. SAMUEL, Panorama de l'art musical contemp., 1962, p. 632) :
3. Les clichés obtenus sont échopés, ébarbés, rectifiés pour faire disparaître les bavures et les épaisseurs inopportunes.
G. et H. COSTON, L'A.B.C. du journ., 1952, p. 179.
3. TECHNOL. (fond., métall., sculpt. etc.). Partie saillante ou trace, laissée sur les objets moulés par les joints des pièces du moule et que l'on doit éliminer. Enlever les bavures (Ac. 1835-1932); enlever les bavures au ciseau (Lar. 19e) :
4. Les bavures de la jonction des deux coquilles s'enlèvent à la lame et paraissent à peine après la cuisson.
A. BRONGNIART, Traité des arts céramiques, 1844, p. 156.
5. Ensuite, il haussa la voix pour donner des explications, il passa aux machines : ... les ébarbeuses, au volant de fonte, une boule de fonte qui battait l'air furieusement à chaque pièce dont elles enlevaient les bavures; ...
ZOLA, L'Assommoir, 1877, p. 536.
6. ... lorsque le fer est à la chaleur voulue, on l'incruste dans le moule en frappant très fort pour qu'il prenne bien l'empreinte, et l'on rapproche les deux parties; on enlève au burin les bavures provenant de la juxtaposition des deux étampes.
Arts et litt. dans la société contemp., 1935, p. 2204.
BÂT. ,,Trace de mortier ou de plâtre laissée sur les bords d'un joint`` (NOËL 1968).
P. ext., ARTILL. ,,Saillie de métal produite à la bouche d'une pièce d'artillerie en bronze par les chocs du projectile`` (LITTRÉ).
B.— Au fig. [En parlant d'une œuvre de l'esprit] :
7. Et puis le naturel de la conversation, que les comédiens prétendent retrouver : ces balbutiements, ces hoquets, ces hésitations, ces bavures, ce n'est vraiment pas la peine de réunir cinq ou six cents personnes dans une salle et de leur demander de l'argent, pour leur en donner le spectacle.
ANOUILH, La Répétition, 1950, p. 47.
Sans bavures. Irréprochable, net, parfait :
8. ... le Général de Gaulle, sans fausse poésie, sans la moindre sensiblerie, en phrases nettes et sans bavures, a rappelé la vérité française éternelle.
MAURIAC, Le Baîllon dénoué, 1945, p. 490.
SYNT. Une œuvre sans bavure (Arts et litt. dans la société contemp., 1936, p. 3404); spectacle sans bavures (ARTAUD, Le Théâtre et son double, 1939, p. 66); style sans bavure (MAURIAC, Le Baîllon dénoué, 1945, p. 424).
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — Ca 1300 baavure « bave abondante » (G. DE BIBLESWORTH, Traité, éd. Th. Wright, 143 dans T.-L. : Pur sauver ses dras de baavure [...] Festes [à] l'enfaunt une bavere), attest. isolée; 1752 technol. (Trév. : Bavure [...] Petite trace des joints des pièces du moule); 1866 sans bavure « impeccablement » (H.-F. AMIEL, Journal intime, p. 34 : En s'habituant à écrire, à composer nettement et sans bavure du premier coup).
Dér. de baver étymol. 1; suff. -ure.
STAT. — Fréq. abs. littér. :55.

bavure [bavyʀ] n. f.
ÉTYM. V. 1300, baavure « bave »; de baver.
1 (1752). Techn., cour. Trace, saillie que les joints d'un moule laissent sur l'objet moulé. 1. Barbe, barbille, ébarbure, masselotte. || Ébarber les bavures d'une planche gravée.
Saillie, trace (de métal, de plâtre, de ciment, etc.).
2 Tache produite par l'excès d'un produit liquide qui coule. || Bavure d'encre dans une écriture, un dessin, une épreuve d'imprimerie. Bavochure, maculage, 1. macule. || Essuyer des bavures de colle. Traînée. || Bavures dans un maquillage.
3 Par métaphore ou fig. a Élément qui dépasse, déborde de manière fâcheuse (Alain, in T. L. F.).
b Erreur, imperfection, défaut. || Le spectacle n'était pas très réussi, il y a eu plusieurs bavures.
(Mil. XXe). Spécialt. Erreur pratique, abus ayant des conséquences fâcheuses, parfois dramatiques (mort d'innocents, etc.). || « La police a de la peine à éviter ce qu'on nomme pudiquement des bavures » (le Monde, 27 mars 1970).
0 Le système capitaliste impérialiste conçoit la mutilation, l'infanticide, au pire comme une nécessité, au mieux comme une « bavure ».
Jean Ziegler, Main basse sur l'Afrique, p. 261.
4 (1866, Amiel, Journal). Loc. fam. Sans bavure : parfaitement exécuté, impeccable.D'une manière irréprochable, impeccablement. || Un travail remarquablement exécuté, sans bavure. || Net et sans bavures.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bavure — BAVURE. s. mas. Petite trace que font les joints des pièces d un moule …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Bavure — Pour les articles homonymes, voir Bavure policière. En fabrication, la bavure désigne un surplus involontaire de matière souvent de très faible épaisseur, comme si la matière avait bavé. C est inesthétique et peut être coupant. Il y a plusieurs… …   Wikipédia en Français

  • bavure — (ba vu r ) s. f. Trace laissée par les joints des pièces d un moule sur les objets moulés. ÉTYMOLOGIE    Baver. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE BAVURE. Ajoutez : 2°   Terme d artillerie. Saillie de métal produite à la bouche d une pièce d artillerie… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • bavure — n.f. Erreur regrettable : Quand les poulagas défouraillent, il y a souvent des bavures. / Net et sans bavure, nettement, clairement …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • bavure — išlaja statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. bleed; burr vok. Brat, m; Grat, m rus. заусенец, m; облой, m pranc. bavure, f …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • BAVURE — s. f. Petite trace que les joints des pièces d un moule laissent sur l objet moulé. Enlever les bavures …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BAVURE — n. f. T. d’Arts Petite trace que les joints des pièces d’un moule laissent sur l’objet moulé. Enlever les bavures …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • bavure — nf. baveura (Villards Thônes), bavura (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Bavure Policière — Voir « bavure » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • Bavure policiere — Bavure policière Voir « bavure » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.